Mon hamster perd ses poils

🐹 » Soins du Hamster » Mon hamster perd ses poils
Photo de l'auteur
Publié par Julie

Vous avez remarqué une ou deux zones sans poils sur votre hamster ? Si c’est le cas, lisez ce qui suit afin que vous puissiez déterminer si cette perte de poils est bénigne ou plus grave.

Les hamsters peuvent perdre leurs poils à cause du frottement répété contre les bols, les jouets et d’autres objets abrasifs dans leur cage. Cela peut inclure la litière. Dans d’autres cas, des maladies, des parasites, un excès d’humidité, l’allaitement ou des carences alimentaires peuvent être en cause.

Pourquoi mon hamster pers ses poils ?

Plusieurs raisons peuvent expliquer la perte de poils chez les hamsters. Parmi elles, on compte :

  • Le frottement sur des surfaces dures comme les parois de la cage ou des objets en plastique usés.
  • L’exposition à l’humidité causée par une bouteille d’eau qui fuit.
  • Les parasites tels que les acariens, les teignes, les puces et les tiques qui provoquent des démangeaisons et la chute des poils.
  • Des carences nutritionnelles.
  • Des maladies comme des déséquilibres hormonaux ou des inflammations rénales.
  • Des processus naturels tels que la mue ou l’allaitement des bébés.
  • La vieillesse

Frottement contre des objets abrasifs dans la cage

Les hamsters se livrent à de nombreuses activités qui impliquent des frottements. Ils peuvent creuser profondément dans leur enclos, se cachant sous leur litière. Leurs jouets ne servent pas seulement à jouer, mais aussi à se frotter. Le pire, c’est lorsque votre hamster commence à se frotter à des surfaces plus dures, comme les parois de sa cage ou des bols ou les jouets en plastique usés.

Tous ces comportements peuvent entraîner l’apparition de plaques ou de zones sans poils. Le meilleur moyen de savoir si la perte de poils est due à l’environnement est de regarder, physiquement, où elle se produit.

Si vous voyez toujours votre hamster frotter un côté de son corps contre sa cage et que ce même côté est dégarni, vous avez probablement trouvé le coupable.

L’exposition à l’humidité

Si vous avez une vieille bouteille d’eau dans la cage de votre hamster et qu’elle a commencé à fuir, cela peut aussi être une autre raison de la calvitie. L’humidité affecte la fourrure du hamster de la même façon que les cheveux humains. Tout ce surplus d’eau est préjudiciable à une croissance saine des poils.

Les parasites

Lorsque votre ami est infesté d’acariens, de teignes, de puces et/ou de tiques, il fera tout ce qu’il peut pour se soulager, y compris se gratter jusqu’à perdre une partie de ses poils.

Si votre hamster perd ses poils à cause de parasites, un traitement prescrit par un vétérinaire devrait aider à faire repousser le pelage. Les carences nutritionnelles causant la perte de poils peuvent nécessiter des changements alimentaires et des suppléments recommandés par un vétérinaire.

Les carences alimentaires

Que donnez-vous à votre hamster ? Une mauvaise alimentation peut avoir un impact sur le poids de votre hamster, mais pas seulement. Elle peut également avoir une incidence sur sa santé générale. Si votre hamster manque de protéines ou de vitamines B dans son alimentation, il faut s’attendre à ce qu’il perde une partie de sa fourrure.

Les huit vitamines de la famille des vitamines B peuvent stimuler la croissance naturelle des poils. Il s’agit du folate ou acide folique, de la biotine, de l’acide pantothénique, de la niacine, de la riboflavine et de la thiamine.

Les maladies et pathologies

Les déséquilibres hormonaux, les inflammations rénales et les lymphomes à cellules T peuvent tous entraîner la chute des poils. Si vous pensez qu’il s’agit d’un problème de santé plus grave, n’attendez pas pour consulter votre vétérinaire. En fait, en cas de “calvitie” prolongée, une visite chez le vétérinaire peut permettre d’écarter des problèmes plus graves et de mettre votre hamster sur la voie rapide d’un pelage plus sain.

L’allaitement après la naissance

Votre femelle hamster a récemment donné naissance à une portée d’adorables petits ? Vous avez peut-être remarqué que sa fourrure semble avoir pratiquement disparu. Il ne s’agit pas simplement du stress d’une nouvelle mère. Lorsque les femelles hamsters allaitent leurs petits, il est courant qu’une partie de leur fourrure tombe.

Dans ce cas, il faut laisser passer le temps. Lorsque les bébés commenceront à consommer d’autres aliments que le lait de leur mère, la fourrure de votre hamster commencera à repousser.

L’âge !

La principale raison pour laquelle les hamsters commencent à perdre leur fourrure est son âge. Tout comme certaines personnes deviennent chauves en vieillissant, il en va de même pour nos hamsters. Ainsi, si votre hamster a au moins deux ans, il est naturel et normal qu’il perde ses poils.

Est-il normal qu’un hamster perde sa fourrure ?


La chute des poils des hamsters n’est pas toujours préoccupante et dépend de la race. Les hamsters nains chinois ne perdent pas beaucoup de poils, mais les hamsters russes et syriens en perdent.

Gardez aussi en tête que les hamsters muent et perdent donc plus de poils, quelle que soit l’espèce. Pendant la mue, ils font de la place pour de la nouvelle fourrure en se débarrassant de l’ancienne. Il s’agit d’un processus biannuel qui a lieu à l’automne et au printemps. Si votre hamster perd de la fourrure à ces périodes, c’est probablement parce qu’il est en train de muer. Il n’y a pas lieu de s’inquiéter.

Une autre façon de savoir si votre hamster est en train de perdre sa fourrure de manière abusive ou de muer est d’observer la quantité de poils qu’il perd. Lors de la mue, la perte de fourrure doit être minime et se limiter à de petites quantités. S’il y a d’épaisses touffes de poils dans l’enclos de votre hamster, il y a probablement un problème plus grave.

Comment l’empêcher ?

La première chose vous l’aurez compris est donc de trouver la cause de cette chute, parmi celles ci-dessus, en observant votre animal. De visu ou par déduction, vous allez forcément trouver l’origine du problème. Il convient ensuite de le traiter comme il se doit.

Si vous pensez que ça vient de la nourriture

Il est également important de surveiller les niveaux de fer et de protéines de votre hamster. Les fruits secs, les céréales enrichies en fer et de petites portions d’œufs durs leur apportent du fer. Les protéines proviennent de la nourriture du hamster ainsi que des haricots cuits, du tofu et des cacahuètes crues non salées. Comme toujours, avant de procéder à des changements de régime aussi importants, consultez votre vétérinaire.

Vous devez également faire attention à ne pas donner trop de protéines à votre hamster. Cela pourrait nuire à ses reins. L’ensemble de son régime alimentaire et de sa nourriture doit être composé d’un peu de protéines, environ 16 %, mais pas plus.

Toutes les carences alimentaires ne sont pas liées à ce que vous ne donnez pas à votre hamster. Parfois, le fait de lui donner trop d’un aliment peut également entraîner une carence. Par exemple, les graines de tournesol, lorsqu’elles sont consommées en grandes quantités, peuvent contribuer à la chute des poils.

Une alimentation équilibrée est essentielle pour la santé globale de votre hamster, y compris la santé de son pelage. Veillez à :

  • Fournir une nourriture spécialement conçue pour les hamsters contenant tous les nutriments nécessaires.
  • Ajouter des aliments frais et sains en complément, comme des fruits et des légumes en quantité modérée, pour diversifier l’alimentation de votre hamster.
  • Éviter les aliments trop gras, sucrés ou salés qui peuvent causer des problèmes de santé.
  • Vérifier auprès de votre vétérinaire si un supplément nutritionnel est nécessaire.
  • Il est préférable de remplacer le fromage par des fruits secs, de l’orge, des caroubes, du maïs ou des pois secs.

Si vous pensez que ça vient de l’un des éléments de la cage

  • Remplacez les bols et les jouets

Si les bords durs des bols et des jouets de votre hamster lui font perdre sa fourrure, changez-les. Recherchez des bords plus lisses et arrondis. Cela ne signifie pas que votre hamster cessera de se frotter à ses objets préférés, mais au moins, cela lui causera moins de dommages.

  • Le frottement sur la cage

Un autre comportement inévitable est le frottement contre la cage. Ce comportement est dû aux glandes odorantes du hamster, qui se trouvent dans les hanches. Pour répandre son odeur, votre hamster voudra se frotter sur tout et n’importe quoi, y compris parfois sur vous. Ce phénomène est plus fréquent chez certaines espèces de hamster que chez d’autres, comme les syriens. Les femelles sont également plus susceptibles de le faire que les mâles.

Ce comportement est normal et naturel, mais il peut entraîner une petite perte de poils. Par conséquent, le mieux que vous puissiez faire est de surveiller à quel point votre hamster se frotte contre sa cage. Si ce comportement entraîne l’apparition de zones sans poils, éloignez le hamster de sa cage pendant un certain temps.

  • Son environnement

Si vous utilisez des copeaux de cèdre ou de pin pour la litière de votre hamster, vous devez passer à un matériau plus doux. Ces copeaux peuvent facilement se détacher et provoquer une infection ou blesser votre hamster. De plus, cette litière n’est pas douce du tout. Que ce soit en dormant, en creusant ou en l’utilisant régulièrement, il est possible que votre hamster perde sa fourrure.

Si vous devez utiliser des copeaux de bois, optez plutôt pour du bois de tremble. Il est plus doux que les copeaux de cèdre ou de pin.

L’amélioration de l’environnement et du mode de vie de votre hamster peut également aider à prévenir la perte de poils. Voici quelques conseils pour créer un environnement optimal pour votre compagnon :

  • Assurez-vous que la cage est suffisamment grande pour permettre à votre hamster de bouger librement.
  • Nettoyez régulièrement la cage pour éviter l’accumulation de saleté et d’humidité, qui peuvent causer des problèmes de peau et de pelage.
  • Fournissez un abri et des cachettes pour réduire le stress.
  • Offrez des jouets appropriés pour divertir votre hamster et lui permettre de faire ses griffes sans se blesser.

La chute des poils chez le hamster : pas de panique !

Vous l’aurez compris, une perte de poils mineure est normale, mais une grosse touffe de poil qui tombe abondamment ne l’est pas !

 Des modifications simples apportées à l’environnement, à l’alimentation et au mode de vie de votre animal devraient vous aider à en finir avec ce problème. Si la chute de poils persiste ou s’aggrave, n’hésitez pas à consulter un vétérinaire pour un diagnostic précis et un traitement approprié. Si une certaine perte de poils est naturelle et ne doit pas inquiéter, les zones vraiment pelées méritent une visite chez le vétérinaire.

Photo de l'auteur
Publié par Julie

Passionnée des hamsters depuis mon plus jeune âge, je partage avec vous toutes mes connaissances à leur sujet !

Laisser un commentaire